Publicité :

Un mois de retard…et EDF

Un jeune mari rentre le soir chez lui, et sa femme lui saute au cou en lui disant:
"Chéri, j'ai une grande nouvelle ! Je suis en retard d'un mois... Je crois que nous allons avoir un bébé ! J'ai fait le test chez le médecin aujourd'hui, mais tant qu'on aura pas de certitude, on n'en parle a personne." Le jour suivant, un contrôleur EDF sonne chez elle car ils n'ont pas paye leur dernière facture d'électricité.
Vous êtes bien Madame Durand ? Madame, vous avez un mois de retard !
- Comment le savez-vous ? balbutia la jeune femme.
- Mais Madame, c'est inscrit sur nos registres.
- Qu'est-ce que vous dites ? C'est inscrit....sur vos registres ?
- Absolument.
Le soir, elle raconte cela a son mari qui, fou de rage, se précipite des le lendemain aux bureaux de l'EDF.
- Qu'est-ce que c'est que cette histoire ? hurle-t-il. Vous inscrivez dans vos registres que ma femme a un mois de retard ? De quoi vous mêlez-vous ?
- Ecoutez, dit le contrôleur, calmez-vous. Ce n'est pas bien grave. Vous n'avez qu'a l'acquitter et on
n'en parle plus...
- La quitter ? Il n'en est pas question ! Je ne la quitterai jamais, ni maintenant ni plus tard !
- Dans ce cas, je vous préviens, si vous refusez de l'acquitter, on va vous la couper !
- Quoi ? Me la couper ? Mais qu'est-ce que deviendra ma femme ?
- Je ne sais pas.... elle n'aura qu'a se servir d'une bougie...

Pour les supporters de foot !!

Trois supporters, un Marseillais, un Lensois, et un Parisien, sont dans le même bus, et soudain, le chauffeur du bus aperçoit une voiture à l’envers sur le bas-côté. Tout le monde descend, et les trois supporters se retrouvent face à une superbe jeune femme allongée, apparemment évanouie, et complètement nue. Comme ce sont néanmoins des gentlemen, le supporter marseillais pose son bonnet de l’OM sur le sein gauche de la fille, puis le supporter lensois protège le sein droit, et enfin le supporter parisien lui pose son bonnet sur le sexe. Quelques minutes plus tard, le SAMU arrive, et un médecin commence à examiner la jeune fille. Il enlève une fois le bonnet lensois, puis le repose, fait de même avec le bonnet marseillais, puis le remet à sa place. Enfin, il soulève le bonnet du PSG, et le repose, mais, juste après, il le resoulève, le repose, et cela quatre fois de suite... Le Supporter Parisien, irrité, lui lance:
Hé mais ça va pas? T’es quoi toi ? Un pervers ou quoi ?
Le médecin le regarde alors et lui répond:
Non, c’est pas ça, mais je comprends pas, d’habitude sous ce genre de
Bonnet, il y a toujours un trou du cul.......

Publicité :

C’est louche…

Thomas invite sa mère à dîner. Remarquant que la colocataire de son fils, Caroline, est très jolie, elle tente de savoir si Thomas et elle ne sont que des colocataires. Thomas lui affirme que Caroline et lui ne sont que des amis. Une semaine plus tard, Caroline dit à Thomas :
- Depuis que ta mère est venue dîner, je ne trouve plus la louche. C'est bizarre...
- Je vais lui envoyer un petit mot " dit Thomas.
« Chère maman, Je ne dis pas que tu as pris la louche et je ne dis pas que tu ne l'as pas prise, mais elle a disparue depuis ta dernière visite.
Je t'embrasse très fort. Thomas. »
Quelques jours plus tard, Thomas reçoit une lettre de sa mère :
« Cher fils, Je ne dis pas que tu couches avec Caroline et je ne dis pas que tu ne couches pas avec Caroline, mais si Caroline couchait dans son lit, vous auriez retrouvé la louche.
Je t'embrasse fort. Maman »

L’François d’Paris

C'est le Mathieu sur son tracteur qui traverse le village. Il décide, avant de rentrer a la maison de s'en jeter un au troquet, chez l'Emile. En attendant qu'on lui serve son verre il s'aperçoit qu'un type le regarde intensément avec un air amusé. Mathieu lui demande pourquoi.
-. Ben alors Mathieu tu ne me reconnais pas ?
- Ben, non !
- Je suis François.
- Françouet ? clui qu'y a épousé la Thérèse ?
- Mais oui !
- Vingt Dieux, l'Françouet, j't'avions pas r'connu ! et qu'est que tu d'viens ? T'es habillé comme un ministre.
- Ah, mais je suis à Paris, la bas on m'appelle FrancOlS, je suis dans les affaires, je fais des affaires à la Bourse. - Et c'est quoi tes affaires à la bourse ?
- Oh, c'est très simple, je reste chez moi, je téléphone pour donner des ordres, puis je monte sur la terrasse, je contemple Paris, puis je donne d'autres ordres de bourse, puis souvent je remonte sur la terrasse, puis voilà quoi, je passe ma journée à ça.
Mathieu rentre chez lui, et dit à sa Marie:
- Devines qui je viens de rencontrer ? - I'Françouet !
- Clui qu'y a épousé la Thérèse ?
- Oui, mais maintenant il s'appelle FrancOUA et la Thérèse elle s'appelle Therrasse.

Publicité :

Page : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16
Animaux - Belges - Blondes - Commerciaux - Cure et rabin - Devinettes - Divers - Enfants curieux - Enseignement - Etats-Unis - Fonctionnaires - Fous - Francais - Humour-noir - Informatique - Management - Mariages-couples - Medecine - Monsieur et madame - Moralites - Perles - Policiers - Religion - Sud - Toto - Tromperies

Faites ctrl+d pour ajouter 2lhumour.com aux favoris
© 2007-2011 2lhumour.com - Règles de confidentialité
Partenaires : Blagoticone - pronostic turf - site de rencontre - Base Turf